Le vote présidentiel à Madrid

Les listesLe voteLe consulat à votre serviceLe choixLe  bureau de voteL'urne
L'isoloireChercher son bureau de voteAu consulat à MadridAffichesA voté!A voté (3)
A voté (2)À la queue

Récit d’une journée électorale où plus de 63000 Français étaient inscrits sur les listes électorales dans les consulats français en Espagne.

À Madrid, les bureaux de vote étaient ouverts de 8 à 18 heures. Il était midi passé et devant le Consulat français de Madrid de nombreux Français s’étaient déplacés calle del Marqués de la Ensenada, près de la place Colón, pour participer au premier tour des élections présidentielles françaises.

Les Français de Madrid se sont mobilisés pour choisir leur futur président entre les dix candidats en lice. Seuls, accompagnés, en famille, avec des amis français ou espagnols, pour beaucoup d’entre eux c’était la première fois qu’ils votaient à Madrid. Pour d’autres, en revanche, ce n’était qu’une formalité.

“Ça fait un an que j’habite à Madrid. Je crois que les gens se sont mobilisés, le vote est très important en Espagne”, expliquait Jérôme, 25 ans. “Cela fait 28 ans que j’habite à Madrid (nous venons de Ségovie). C’est la première fois que mes fils votent aux élections françaises. C’est une fête democratique avant tout”, ajoutait Danièle, accompagnée par ses deux fils et son mari espagnol.

Le Consulat français s’est mieux organisé, cette année, comparé aux élections de 2007, d’après les impressions de plusieurs électeurs puisque l’attente ne se faisait presque pas remarqué lors du vote. Comme l’expliquait Jean-François Berthe, représentant du parti de Nicolas Sarkozy (UMP) à Madrid, “quatre bureaux de vote ont été rajoutés par rapport à 2007, alors qu’il y en avait que six. Cette année, nous en avons donc 10 et cela rend le passage des électeurs plus fluide”.

En Espagne, 64 214 électeurs français étaient inscrits sur les listes électorales des consulats de Madrid, Barcelone, Séville et Bilbao. À Madrid, 29 305 Français ont voté et en Espagne le taux de participation a atteint les 33%. Le 6 mai prochain, les électeurs français éliront leur président au second tour qui opposera le candidat socialiste François Hollande au président sortant Nicolas Sarkozy.

Anuncios